• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
site de Winseheim, mai 2014, intrumentation et nouvelle plantation du site pour 4 systèmes de culture. © Inra, Marie Thiollet-Scholtus

Plateforme PEPSVI

Sommaire
Mis à jour le 27/01/2016
Publié le 17/12/2015
Mots-clés : PEPSVI - EcoViti-Alsace

EcoViti-Alsace : Plateforme d’Evaluation des Performances de Systèmes Viticoles Innovants à faible niveau d’intrants phytopharmaceutiques en vignoble septentrional.

Présentation du projet

> Enjeux

L’IFT total moyen en Alsace en 2012, est de 11 dont 89% de traitements fongicides et insecticides. Les problématiques sanitaires rencontrées en Alsace concernent majoritairement le mildiou et l’oïdium. L’IFT herbicides alsacien moyen est de 1.2. L’IFT total viticole en Alsace est parmi les plus bas de France, mais il subsiste des problèmes de pollution des eaux par les pesticides. Le vignoble alsacien est aussi caractérisé par sa part significative en viticulture biologique (12% de la SAU viticole en 2012) ce qui est à l’origine d’une forte demande technique sur ces systèmes de conduite de la vigne. La diminution quantitative significative des IFT est possible à l’aide de combinaisons innovantes de méthodes existantes ou de combinaison de méthodes existantes et innovantes (indicateur de dispersion d’IFT=0,3). L’économie d’intrants phytosanitaires servira aussi à diminuer le coût de production et à renforcer l’image des vins de la région sur les marchés de la vente directe à l’export.

> Objectifs

Concevoir et expérimenter des systèmes viticoles innovants diminuant ou supprimant l’usage des produits phytosanitaires Evaluer les performances agronomiques, environnementales, économiques et sociales de ces systèmes innovants Transférer les résultats et connaissances aux professionnels et de leurs réseaux et en particulier aux réseaux FERMES des vignobles du quart nord-est de la France et des vignobles septentrionaux.

> Résumé

Le projet EcoViti national vise à concevoir, expérimenter et évaluer les performances des systèmes viticoles innovants utilisant peu ou pas du tout de pesticides. PEPSVI-Alsace regroupe des sites expérimentaux de l’INRA de Colmar, de l’EPLEFPA de Rouffach-Wintzenheim et de parcelles de viticulteurs OPABA. Les performances évaluées sont : agronomiques, environnementales, sociales et économiques.

L'expérimentation-système PEPSVI-Alsace est référencée sur le site de l'ITAB : ici

Infographie PEPSVI. © Inra, Marie Thiollet-Scholtus
Infographie PEPSVI © Inra, Marie Thiollet-Scholtus

Leviers et objectifs des systèmes DEPHY. © Inra, Marie Thiollet-Scholtus
Leviers et objectifs des systèmes DEPHY © Inra, Marie Thiollet-Scholtus

Le mot du chef de projet

A mi-parcours du projet, les dispositifs innovants alsaciens présentent déjà de bonnes performances, que nous souhaitons maintenir tout en relevant des challenges environnementaux peut-être encore plus ambitieux. Le partenariat est exemplaire et révèle une volonté profonde de ce vignoble de s’approprier les résultats de la recherche agronomique alsacienne et nationale en viticulture.

A propos du projet

Organisme chef de file :INRA

Chef de projet :Marie THIOLLET-SCHOLTUS (marie.thiollet-scholtus[a]colmar.inra.fr)

Période : 2013-2018

Le projet ECOPHYTO-EXPE-PEPSVI-Alsace est en interaction avec des projets régionaux : AERM-Entretien du sol (2014-2016), AERM-Pacov (2014-2016) ; des projets nationaux : Casdar-SYSVIT-SOLVIN (2014-2016) ; Casdar-Qualenvic (2013-2015), Agribio4-VIBRATO (2015-2017), Casdar-VITINOBIO (2014-2016).

Partenaires PEPSVI. © Inra, Marie Thiollet-Scholtus
Partenaires PEPSVI © Inra, Marie Thiollet-Scholtus